Former les élèves

Le but de cette action est de former un maximum de personnes sur des sujets précis, et d’éveiller les consciences de chacun·e. Les interventions auprès des élèves sont à la fois le moyen le plus efficace de lutter contre les discriminations mais aussi le plus difficile à préparer. Le jeu en vaut cependant la chandelle !

Sous quelle forme ?

Plusieurs formes peuvent être utilisées (en fonction des envies et du nombre de bénévoles disponible) :

  • Passer dans chaque classe ;
  • Organiser un atelier ouvert à tou.te.s dans la journée ;
  • Rassembler plusieurs classes dans un auditorium pour être plus efficace.

Vous pouvez demander à des intervenant.e.s extérieur.e.s de participer pour vous accompagner et apporter des connaissances plus poussées sur le sujet.

De quoi parler ?

On peut intervenir sur de nombreux sujets tel que : l’identité et/ou l’expression de genre, l’orientation sexuelle, les infections sexuellements transmissible (IST), la transidentité… et cette liste n’est pas exhaustive !

Comment se préparer ?

  1. Se renseigner sur le sujet : en participant à des formations déjà existantes, en regardant sur internet, en lisant des livres…
  2. Préparer son intervention : en groupes de 2 de préférence, on rédige la formation et tout ce que l’on veut dire dedans.
  3. Préparer son diaporama : pour pouvoir appuyer son propos. Bonus : on peut le mettre en ligne à disposition des élèves après !
  4. Faire vérifier son travail par des personnes qui s’y connaissent : tel.le que le ou la référent.e égalité de son lycée, un centre LGBT+, une association de lutte contre les discriminations… Pour être sûr.e de ne pas dire de bêtises.
  5. Se lancer : apporter le savoir que l’on a accumulé aux autres élèves.

Des ressources pour vous aider seront disponibles sur la plateforme numérique. Nous vous invitons d’ailleurs à envoyer les vôtres pour la compléter !

Des t-shirts “17 mai” et des bracelets sont également proposés pour identifier les bénévoles qui se mobilisent pour le 17 mai, n’hésitez pas à en demander.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.